Planifier un retour aux études. De la théorie à la pratique! - ESJQ - École de sténographie judiciaire du Québec

Planifier un retour aux études. De la théorie à la pratique!

Choisir sa carrière en bas âge n’est pas chose facile. L’adolescence tout juste derrière soi et hop! nous voilà arrivés à la croisée des chemins. Un choix de carrière (le bon!) s’impose. Pourtant, on se connaît encore si peu… Pas étonnant que certains vivotent plusieurs années suivant cette décision. Peu importe l’âge ou le bagage professionnel dont on dispose, il n’est jamais trop tard pour envisager un retour sur les bancs d’école afin de procéder à un changement de carrière.

La prise d’une telle décision demande néanmoins un minimum de réflexion. De fait, si la motivation est l’élément clé pour la reprise des études, celle-ci peut se voir facilement ébranlée. La vie d’adulte comporte son lot d’obligations, entre autres, sur les plans financier et familial. Toutefois avec un certain vécu et une maturité qui s’est développée au fil des ans, celui ou celle qui prend la décision de retourner aux études est généralement mieux préparé à surmonter les quelques difficultés qui se présenteront sur sa route.

Des formations pour tous les goûts

Il n’y a pas qu’une seule façon d’apprendre. Il existe aujourd’hui une multitude d’options qui facilitent l’apprentissage, par exemple l’offre de formations données à distance, des ateliers pratiques réalisés sur le terrain, des séminaires, etc.

Plus vous vous connaîtrez sur le plan personnel, plus vous aurez de la facilité à choisir votre formation. Il est ici recommandé d’évaluer le type d’apprenant que vous êtes. Préférez-vous les longues discussions en tête-à-tête, les exercices pratiques et techniques ou les longs exposés magistraux? Bref, sachez vous poser les bonnes questions. Remémorez-vous quelques expériences passées, afin de mieux cerner ce que vous appréciez ou non en situation d’apprentissage.

À vos agendas !

Faire un retour aux études, ce n’est pas forcément avoir un plus grand libre emploi de son temps. La vie estudiantine apporte également son lot de contraintes et d’obligations. En plus de prendre part au cours, il faudra songer aux périodes d’études, aux travaux et aux examens qui viendront s’ajouter à l’horaire. Bref, dans le cadre de votre réflexion vous devrez également évaluer les disponibilités à votre agenda. Le travail, la vie familiale, votre vie sociale et vos passe-temps sont différents éléments qui peuvent influencer le type de formation pour lequel vous opterez. Le temps doit être planifié comme tout bon budget.

Sans oublier vos calculatrices !

En parlant de budget, cet aspect n’est pas à négliger lors d’un retour sur les bancs d’école. De fait, il arrive que la formation choisie ne permette pas de concilier facilement salles de classe et bureau. Dans un pareil cas, à quelles ressources financières pourriez-vous avoir accès? Pensez d’abord à votre institution financière qui, de manière générale, offre différents services ou programmes financiers à l’intention des étudiants. Également, informez-vous auprès de votre employeur actuel. Peut-être que celui-ci offre un programme de remboursement des frais liés à une formation, surtout dans le cas d’une mise à niveau de vos compétences. Par ailleurs, est-ce que l’établissement d’enseignement pour lequel vous optez offre un programme de prêts et de bourses? N’hésitez pas à poser cette question au personnel responsable de l’admission. Finalement, il serait bon de valider votre admissibilité au programme d’Aide financière aux études offert par le gouvernement provincial. Les établissements d’enseignement reconnus en vertu de la Loi sur l’aide financière aux études (L.R.Q., c. A-13.3, art. 1) permettent aux étudiants d’avoir recours à ce programme d’aide gouvernemental.

En guise de conclusion, retourner sur les bancs d’école à l’âge adulte peut être considéré tel un cadeau que l’on souhaite s’offrir. La motivation derrière cette décision est souvent « la bonne ». Se donner l’occasion d’apprendre c’est se donner l’occasion de grandir sur les plans personnel et professionnel. Un tel changement nécessite toutefois une bonne planification qui va bien au-delà du simple choix de cours. Pour y parvenir, il est essentiel de se poser un certain nombre de questions dont les réponses vous permettront de passer plus facilement… de la théorie à la pratique!